Coli Saco : « Je me sens vraiment napolitain »

Dans les tuyaux depuis un moment, le jeune milieu de terrain français Coli Saco est officiellement un joueur du Napoli depuis quelques jours. Après une première apparition en primavera face à la Juventus (victoire 2-1), Coli a accepté de répondre à quelques questions...

Alors pour commencer présente toi et parle nous de ton parcours footballistique

« Je m’appelle Coli Saco, 19ans né à Paris. J’ai commencé le foot à 7ans dans mon club de quartier j’y suis resté jusqu’à l’âge de 13ans puis j’ai fait 2ans dans un club plus prestigieux sur Paris encore et j’ai signé dans un club pro pour la première fois à l’âge de 15ans au Havre. Un an après j’ai signé à Sochaux, 2ans plus tard au Milan AC et aujourd’hui je suis au Napoli. »

Quel est ton style de jeu sur le terrain ? Quels joueurs t’ont inspiré ?

« Mon style de jeu, je dirais ma qualité première c’est la technique, la maîtrise de la balle. J’aime faire le jeu et dedans je suis agressif je fais beaucoup d’effort c’est pour ça que j’ai tendance à ne pas terminer les match, mais je travaille pour améliorer ça. Je prend exemple sur un peu tout les milieux de terrain grand et technique mais plus en particulier Paul Pogba et Yaya Toure. Ce sont vraiment des joueur à qui je ressemble sur le terrain. »

Avant de signer au Napoli, quelle image tu avais du club/de la ville ?

« Napoli, s’est réputé comme une belle ville à visiter pour les touristes. Malgré les clichés comme quoi c’est dangereux je trouve la ville très sympa, les gens sont adorables je me sens déjà chez moi. J’ai l’impression que nous sommes une famille ici, quand les gens t’aiment ils t’aiment pour de vrai. Les gens sont entiers et la ville est superbe, je me sens vraiment napolitain »

C’est ta deuxième saison en Italie, c’est quoi la/les plus grosses différences par rapport à ta formation en France ?

« Je pense qu’en France on est plus focalisé sur le talent du joueur alors qu’en Italie on va te faire travailler tout ce qui te manque. Tu progresses énormément et tu deviens très très mature dans le jeu ce qui n’est pas le cas en France car ils sont basés que sur le talent du joueur. En Italie on fait beaucoup de jeu arrêté pour la tactique et beaucoup de vidéo. C’est comme ça on fait avec mais c’est comme ça qu’on progresse donc pas de soucis »

Ton ambition pour la saison ?

« Mon ambition est très clair, c’est de monter rapidement avec l’équipe première. Je sais que j’ai le niveau et le potentiel maintenant tout ce qui me manque je vais le travailler avec la primavera et quand je monterais à l’entraînement avec les pros mais sans brûler les étapes. Mon objectif premier est de faire une grosse saison avec la primavera, les emmener le plus haut possible, quand j’aurais fait mon job en primavera monter petit à petit avec les pros et pourquoi pas faire ma première en Serie A. En tout cas je compte bien intégrer le groupe pro le plus rapidement possible, sans oublier qu’il faut sauver la primavera cette année et cette année ou l’année prochaine intégrer le groupe pro définitivement. »

Frank Zambo Anguissa  » Vardy est un attaquant de premier plan mais je pense que toute leur équipe est dangereuse »

« Nous allons devoir jouer avec une réelle intensité contre Leicester », a déclaré le milieu de terrain camerounais, qui connaît bien les Foxes depuis son passage à Fulham.

«Ça va être difficile parce que le football anglais est très rapide et intense. Nous devrons jouer à leur rythme demain. Ça va être rapide et difficile.

«Leicester est fort dans tous les secteurs avec beaucoup de joueurs de qualité. [Jamie] Vardy est un attaquant de premier plan mais je pense que toute leur équipe est dangereuse. Nous devons faire attention à tous et être très prudents jusqu’à la toute dernière minute.

« La principale différence entre le football italien et le football anglais réside dans la tactique. Les gens mettent beaucoup plus l’accent sur la tactique en Italie ; en Angleterre, le jeu est plus physique.

« Je me suis tout de suite senti chez moi à Naples. Je suis très heureux d’avoir rejoint ce club. »

Luciano Spalletti : « Ce sera un match à fort impact. Leicester joue un football moderne qui combine qualités physiques et qualités techniques »

« Il faut laisser de côté la confiance conférée par les trois victoires en championnat car demain un match aux caractéristiques uniques nous attend. Il doit être interprété de la bonne manière sinon nous pouvons entrer dans de grandes difficultés ».

« Leicester a des accélérations et des flashs qui peuvent être décisifs, ils savent offrir un jeu à grande vitesse. C’est une équipe qu’il faut féliciter pour la façon dont elle interprète le football. » 

« Nous devrons continuer avec la bonne mentalité, mais nous devons donner de l’espace à toutes nos qualités pour pouvoir nous exprimer. Ce sera un match difficile qui mesurera notre niveau de compétitivité en ce moment. »

Quelle est l’importance de la Ligue Europa pour vous par rapport au championnat ?

« L’essentiel est d’être crédible dans n’importe quelle compétition. Pour nous, l’Europe est attrayante et stimulante, alors quand vous jouez avec le maillot de Naples, tout est important, à chaque rendez-vous de la saison ».

« Le niveau d’attention doit toujours être élevé pour toujours construire une mentalité compétitive. Nous jouerons en Europe avec la plus grande intensité et une attention maximale pour nous frayer un chemin sur cette scène de haut niveau »

« La Ligue Europa est un vélo dont nous rêvions de rouler, donc l’interrupteur doit toujours être allumé. Demain, c’est un match de haut niveau. »

Y aura-t-il du turn-over au vu des 3 matchs qui sont proches?

« Il faudra optimiser les temps de récupération puis changer les forces pour insérer de nouvelles énergies. Cependant, cela se fera dans une partie minimale car ce n’est que le début. Pour le moment nous ne sommes pas dans les conditions d’un changement massif  »

Insigne sera-t – il là ?

« Lorenzo s’est entraîné avec le groupe ce matin. Si ses sensations sont également optimales demain, il fera partie du match. Il est dans les conditions pour pouvoir jouer en ce moment. »

Luciano Spalletti :  » Ces matchs sont ceux que tous ceux qui ont joué au football ont rêvé de vivre « 

« Tout le monde aimerait être sur le terrain. Je veux que l’équipe soit la plus forte face aux difficultés possible. « 

Osimhen et Ospina arriveront au dernier moment. C’est un problème?

 » Ces vols transocéaniques pour les nationaux créent des problèmes pour les clubs. Je suis d’accord avec le Président quand il dit que cette affaire doit être réglée. Je pense que jouer sans les protagonistes importants diminue le spectacle et cela devient un problème pour tout le système « .

« Au-delà de tout, nous avons des hommes pas dans le meilleur état physique, comme Lobotka, Zielinski et autres. Nous devons évaluer les conditions jusqu’au dernier moment pour ensuite comprendre qui peut venir à l’hôtel avec nous pour le ritiro. Mais le groupe va bien dans son ensemble et j’ai des hommes qui peuvent apporter une grande contribution demain. « 

« Si nous voulons aspirer à de grands objectifs, nous devons avoir la mentalité et la profondeur des grands et être prêts à affronter tous les obstacles qui se dressent sur notre chemin. Maintenant, nous avons un grand match devant nous et nous devons faire une vertu de nécessité et montrer un beau spectacle à nos fans ».

Anguissa sera-t-il présent ?

 » Frank a montré tout de suite depuis qu’il est arrivé qu’il est un joueur de haut niveau, également dans la façon dont il a parlé à ses coéquipiers. C’est un joueur qui manquait à notre équipe et qui complète notre milieu de terrain. Giuntoli a bien su le trouver et il a montré qu’il est prêt à jouer immédiatement. Demain, il sera sur le terrain »

Quelle Juventus attendez-vous demain ?

« La Juventus a une grande envie de revanche et on sait que c’est un désavantage pour nous. Il va falloir garder la barre haute. Elle a une défense compacte et sait changer de forme même en cours de match ».

Changerez-vous de schéma demain, peut-être au milieu de terrain ?

 » C’est une possibilité qu’on a. On peut varier les solutions au milieu de terrain car on a formé différentes alternatives. On verra demain, peut-être qu’il y aura des changements selon les étapes du match. Malheureusement l’absence de Lobotka et Demme n’arrange rien pour nous, mais je crois que Fabian et Anguissa ont le sens tactique pour opérer dans n’importe quel rôle de milieu de terrain »

« J’aimerais voir une équipe qui s’améliore de match en match. Le milieu de terrain pour nous est un domaine fondamental et jusqu’à présent, nous n’avons pas eu tous les joueurs disponibles. J’espère qu’avec le temps, nous aurons l’occasion de nous organiser. « 

« Décidément, jouer ces défis est une aubaine pour la motivation et aussi pour le grand enthousiasme du public. Nous devons avoir conscience à quel point nos fans se soucient de ce match et de ce maillot … »

Juan Jesus :  » Le Napoli est ma revanche »

Juan Jesus s’est exprimé aux micros de Radio Kiss Kiss

« Le groupe m’a très bien accueilli, j’ai connu certains joueurs comme adversaire, ici ils m’ont fait me sentir tout de suite chez moi. Spaletti est un entraîneur d’une grande profondeur et a une relation avec les joueurs comme s’il était un père. Il sait comment donner beaucoup de sérénité à l’équipe et il sait ce qu’il veut. Il tire toujours le meilleur de ses hommes et je suis très heureux de pouvoir retravailler avec lui.

Sur son dernier passage à Rome :

« Je ne sais pas pourquoi j’ai peu joué, honnêtement je n’ai pas été blessé, c’était un choix technique, mais je ne suis contre personne. Tous ceux qui me cotoient connaissent mon professionnalisme, je m’entraîne dur et ma carrière en témoigne. A chaque fois que j’ai joué, j’ai toujours été à la hauteur, surtout par respect pour mes coéquipiers  »

Pouvez-vous être un joker défensif pour Spalletti ?

« J’ai toujours joué différents rôles en défense. Ce ne sera pas différent ici, pour moi Naples est une revanche parce que je veux prouver ma valeur après une période où j’étais un peu à l’écart. A mes côtés, j’ai beaucoup de grands défenseurs, comme Kouibaly, un champion à la fois en tant que joueur et en tant que leader»

Le match face à la Juventus :

« C’est un match très sincère et important, cela se ressent aussi dans l’atmosphère de la ville. J’espère pouvoir apporter ma contribution à la fois samedi et surtout pendant la saison. Ce sera bien de défier la Juventus parce que c’est toujours un défi très fascinant. A titre individuel je mets des minutes dans mes jambes, je retrouve ma meilleure forme, j’ai des coéquipiers formidables et je suis sûr que cette équipe peut atteindre des objectifs remarquables. Napoli a une équipe avec de nombreux joueurs talentueux, avec une technique de haut niveau, en attaque nous avons des fuoriclasse et je suis sûr que ce sera une saison merveilleuse pour nous ».

Qu’attendez-vous de cette aventure en bleu ?

« J’ai 30 ans, je suis en pleine maturité, je sais ce que je peux donner et je sais quand aider mes coéquipiers. Naples est pour moi un choix important qui peut encore m’apporter tant en tant que joueur et en tant qu’homme. Je donnerai tout pour le maillot et pour les fans, pour être à la hauteur de cette splendide ville « 

Spaletti :  » Ounas reste avec nous « 

Luciano Spalletti s’est exprimé lors d’une conférence de presse depuis le Konami Center de Castel Volturno à la veille du match contre Gênes.

« La personnalité est fondamentale pour maintenir la clarté et nous avons très bien réussi contre Venise. Surtout après l’expulsion. Gênes, c’est un environnement qui fait ressentir une attitude, une atmosphère particulière, nous devrons être prêts pour quelque chose de différents. Il y a 7 équipes de haut niveaux qui peuvent prétendre au titre en Serie A, alors elles doivent le prouver sur le terrain. Ce sera le comportement sur la durée qui fera la différence. Ce sera la force de l’effectif et non l’équipe la plus forte qui fera la différence, il y aura des problèmes avec les matchs proches les uns des autres, les matchs et les retours à l’extérieur, les récupérations, les blessures, cela dépend de beaucoup de choses mais il y a 7 équipes de haut niveau. 

D’autres équipes se sont bien organisées, elles se sont renforcées.. Des renforts de dernière minute ? J’ai toujours dit la même chose, j’aurais été content de garder ceux que j’ai trouvé, notamment les 3 qui sont partis Hysaj, Maksimovic et Bakayoko qui avaient joué 100 matchs, c’est donc un signe qu’ils avaient un poids. On a aussi Ounas qui reste avec nous et c’est un footballeur qui peut nous donner un coup de main très important. C’est un bon footballeur et il va jouer. C’est le début d’un voyage pour faire des choses importantes pour eux-mêmes et pour une ville qui le demande. Lorenzo fait partie de ceux qui veulent ajouter de nouveaux jeux au manuel du football. Le capitaine est condamné à devoir toujours se comporter correctement envers ses coéquipiers, envers les enfants au stade ou à la maison, il le fait et envoie des signaux importants. »

Alex Meret : Insigne un leader, Koulibaly un champion, objectif Ligue des champions…

Retour sur l’interview du gardien italien qui revient sur l’euro 2020 et sur la saison qui débute avec le Napoli

 » La victoire de l’Euro 2020 nous a procuré une joie indescriptible. J’ai partagé ces émotions avec Lorenzo Insigne et Giovanni Di Lorenzo. Nous sommes énergisés, désireux de jouer une saison en tant que protagonistes. Et comment ne pas parler du retour des tifosi au Stade Maradona ? Il nous manquait tellement et finalement nous les avons retrouvés face à Venise.

Lorenzo Insigne est pour nous le point de référence, c’est notre capitaine. Il a eu beaucoup de courage pour se présenter à nouveau après le penalty raté. Lorenzo est un joueur décisif pour Naples. J’ai une excellente relation avec Kalidou, c’est un champion sur et en dehors du terrain. Je suis fier de l’avoir comme coéquipier. Nous sommes sereins, nous avons de l’enthousiasme et l’envie de bien faire. Contre Venise, ça a empiré après l’expulsion d’Osimhen, mais nous ne nous sommes pas mis en colère et nous avons remporté une victoire importante

L’entraîneur nous responsabilise, il sait que nous sommes une équipe forte, il essaie de nous donner la plus grande confiance possible. Osimhen sait qu’il s’est trompé, j’espère qu’il ne recommencera pas. Il sait qu’il nous a mis en difficulté, il en est conscient. Je sais que je dois encore beaucoup progresser, mais je suis confiant, convaincu de bien faire. Au niveau du championnat, nous devons essayer d’atteindre la Ligue des champions. Nous voulons aussi bien faire en Ligue Europa et en Coupe d’Italie. Nous ne devons pas sous estimer le Genoa car il est toujours difficile de jouer au Marassi. Nous devrons jouer et tout donner pour gagner les 3 points « 

Conférence de presse de Spaletti à Dimaro

Il faut inculquer la confiance aux joueurs, il faut faire passer un message clair à tous les membres de l’équipe et ensuite créer quelque chose de stimulant dans lequel les joueurs peuvent se reconnaître pour travailler avec plaisir et motivation continue. Ensuite, il faut la qualité des individus et des joueurs, ce sont eux qui font la différence, les coachs viennent en conséquence.

J’ai trouvé un groupe tel que je l’imaginais, même s’il y a encore beaucoup de joueurs en repos ( les internationaux). Il y aura des joueurs de qualité qui embelliront l’effectif. Ensuite, nous pourrons avoir un tableau plus complet.

Les sensations générales sont bonnes, ce banc est une source de fierté et de responsabilité et des choix importants doivent être faits. Mais il est encore un peu tôt pour faire des choix maintenant, nous n’en sommes qu’au début. Nous attendons d’avoir l’ensemble du groupe disponible.

Osimhen sera certainement un point d’appui pour nous et une force de cette équipe. C’est un attaquant complet, il sait marquer et il sait se battre pour ses coéquipiers. Il est clair qu’il a aussi des aspects à améliorer et c’est là où nous devons travailler, mais il a déjà montré une grande disponibilité.

Je travaille en symbiose avec le club sur le mercato. Je crois que les ressources doivent être optimisées et jamais gaspillées. J’ai l’habitude de travailler à la campagne et je sais qu’il faut toujours prendre en compte les besoins. Il faut pouvoir faire des entraînements compétitifs. parce qu’on veut se battre pour la Ligue des champions et il y a beaucoup de compétition en Serie A.

Il est tôt pour faire des bilans sur les latéraux gauche. Pour l’instant, la récupération de Ghoulam avance bien, attendons un peu et voyons à quoi on peut s’attendre. Mario Rui a un jeu offensif de qualité, mais je pense qu’il s’attire des ennuis s’il est obligé de défendre continuellement. Peut-être que nous agirons sur le côté gauche mais il vaut mieux évaluer toutes nos options.

J’ai en tête un Napoli qui peut toujours créer des surprises pour les adversaires avant tout. Ensuite, je crois que le 4-2-3-1 est capable de donner un équilibre dans tous les départements. Mais dans la phase de possession, nous devons faire quelque chose de plus et de différent pendant les courses.

Les meilleurs clubs européens profitent désormais de tout le front offensif, y compris les côtés, puis ajoutent de la qualité. Nous devrons mettre les nôtres pour faire un pas de plus dans le travail. Nous avons certainement besoin de doubles rôles car la profondeur de l’équipe nous permettra de pouvoir faire face aux nombreux matchs.

J’ai vu Koulibaly de près et je dois dire que pour moi il a le tempérament d’un capitaine. Il a beaucoup de personnalité et est aussi reconnu par ses coéquipiers. Je me suis rendu compte qu’il parle beaucoup et souvent avec les équipe et j’aime ça. Manolas est un central rapide qui sait à la fois avancer et s’échapper. Je pense qu’ils peuvent être un couple excellent et bien assorti car ils combinent vitesse et puissance. Peut-être qu’il y a juste un peu de travail à faire sur la phase de réglage.

Les notes de la saison 2020/2021

OSPINA

6+ Notre colombien préféré a fait le taff cette saison. Mais l’âge commence à se faire sentir et les blessures sont de + en + nombreuses. (Sur le départ ?)

MERET

6,5 Si la hiérarchie était fixe comme dans 99,9% des clubs il aurait eu une note plus basse. Car en début de saison notre petit Alex etait perturbé ne pas savoir quel rôle il a dans cette équipe. Des grosses performances malgré tout.

KOULIBALY

7,5 il y a un Napoli avec et sans lui, il est le seul joueur capable d’empêcher l’équipe de sombrer dans la schizophrénie et la panique en défense… imaginer un succes à court terme sans lui semble irréaliste. #Koulibalyrestaconnoi steuplé quoi.

MANOLAS

6 à fait son taff que ce soit avec Rrahmani ou Koulibaly . Il y a du bon, mais des erreurs colossales qui font tâches sur cette saison. On attend plus du guerrier!

RRAHMANI

6+ Commencer la saison sachant que le coach peut pas te voir c’est dur, te faire sortir à la première erreur c’est encore plus dur. Mais il a réussi à surmonter ça et délivrer des prestations solides. Bon 3ème défenseur.

MAKSIMOVIC

2 On pensait que plus jamais on aurait des joueurs aussi médiocre que Fideleff et Cribari… on se trompait… Vous avez ici la pire saison pour un défenseur de l’ère ADL et en soit c’est un exploit. Chapeau l’artiste maintenant casse toi, oust, du vent

Di Lorenzo

7 Première partie de saison mitigée du latéral qui était vraisemblablement perdu dans les « idées » du coach. 2021 a fait passer un cap à notre bon « Rachid », décisif en attaque il nous a offert des prestations incroyables.

Hysaj

4- être la roue de secours d’une roue de secours c’est pas évident surtout avec un bagage technique digne d’un joueur de pétanque. Il fait ce qu’il peut. Mais les placements ratés, les amnésies défensives nous ont assurément coûté la LDC cette année. CASSE TOI !

Mario Rui

2,5 Des boulettes en veux tu en voila… Être nul au point de se laisser prendre la place par Hysaj quand même… Une telle honte, un tel déshonneur pour moins que ça au Japon on s’ouvrait le ventre. CASSE TOI VITE !

Ghoulam

:/ On a pas les mots pour décrire le drame que vit Faouzi, professionnel IRRÉPROCHABLE et travailleur hors pair, son corps le trahis encore une fois. Alors peu importe comment ça se fini on ne tiendra pas compte de cette saison.

Lobotka

:/ Dodu comme Buu utile comme Yamcha. Hamsik nous avait recommandé ce joueur, mais lui, il pourra sans problème recommander n’importe quel restaurant de Napoli, normal il les a tous fait. Aucun avenir ici

Bakayoko

5 : On pensait que le prêt de Bakayoko était une affaire. On y a cru durant le début de saison mais très vite les limites techniques on eu raison de lui rendant sa saison insipide. Se réveille à la fin mais ne sera sans doute pas conservé.

Fabian

6,5 Fabian semble avoir trouvé sa position sur le terrain mais son attitude laisse perplexe notamment quand il est attendu au tournant. On est déçu car il peut mieux faire, après 3 ans d’attentes vaines il est peut être temps de se dire adieu.

Demme

6,5+ Gattuso doit se maudire d’avoir tenu dehors un joueur si important qui apporte le calme dans un milieu anarchique, en plus d’une énorme activité à la récupération. Totalement incompréhensible le choix de ne pas le faire jouer les derniers matchs.

Elmas

: / Comportement honteux de Gattuso envers ce jeune joueur, difficile de montrer son potentiel quand on a que des miettes. Il doit être plus responsabilisé, ici ou ailleurs.

Zielinski

8+ Ha mon pti Zielu on avait dit l’année dernière qu’avec de la continuité tu serais un top player. Tu as dépassé nos espérances, tu es un joueur clé. Sans toi c’était la Conférence League à 100%. On a honte de te demander de rester.

Mertens

6 Celui qui a subit le plus les idées de Gattuso c’est lui.Malgré la saison très difficile à cause de sa cheville on sent que Ciro se fait vieux et qu’il ne faut plus s’attendre à des éclairs de génies à chaque match, comme avant.

Osimhen

7 Sans les blessures et les absences covid le Napoli aurait joué la C1. C’est simple et irrévocable. Néanmoins on a de GROSSES attentes l’année prochaine, ne nous déçois pas.

Petagna

6- Il a fait son boulot de 3eme buteur. Mais ça reste trop juste pour du Napoli… Moins de soirée et de festin, plus de buts et de diet monsieur. Merci.

Lozano

7,5 De surcoté à craint par toute la Serie A il n’y a qu’une saison d’écart. Lozano à porté le Napoli en début de saison que ce soit caractériellement et statistiquement, le Chucky a joué chaque match comme si c’était le dernier. Merci Chucky.

Politano

7: On s’est trompé sur son compte et pas qu’un peu, d’achat idiot à presque sélectionné pour l’euro (ce vol bordel). Politano a saisi chaque secondes possible pour montrer ses capacités et son talent. On lui en demandait pas autant.

Insigne

8 Lorenzo a noirci les feuilles de match comme jamais dans sa carrière, saison incroyable, et peut être la meilleure de l’équipe. Mais émotionnellement il doit progresser en tant que capitaine, trop de fois il a craqué cette saison.

Gattuso 4,5:

Les Gattuso lovers avant de porter plainte on vous remet les objectifs réussi par Gattuso cette saison: –

– on a du caractère

Un entraîneur est jugé sur sa gestion de l’effectif, les résultats et le jeu. Merci pour tout, au revoir.

Bilan sur les prêts de la saison 2020/2021

Maintenant que la saison s’est terminée, il est temps de se pencher sur les joueurs prêtés cette saison afin de faire un point et sur un éventuel avenir au club.

ADAM OUNAS

Une saison à deux visages : une première partie de saison compliquée à Cagliari où les blessures et le Covid-19 n’ont pas aidé, il ne s’imposera pas dans le XI sarde. En deuxième partie de saison il est prêté à Crotone où il va pouvoir montrer l’étendu de son talent. Buteurs, passeurs, dribleur, il ne pourra pas sauver le club de la relégation. Un avenir au Napoli ? Tout dépend de l’envie du franco-algérien, car vu la concurrence à son poste, il ne pourra pas prétendre à une place de titulaire. Mais en supersub il pourrait faire des ravages.

SEBASTIANO LUPERTO

Le défenseur italien formé au club, après trois saisons consécutifs en tant que 4ème défenseur dans la hiérarchie napolitaine, a tenté sa chance également du côté de Crotone. D’un point de vue personnel il a beaucoup joué, sans montrer de grandes choses même si quelques prestations peuvent être soulignés. Un avenir au Napoli ? Tout comme son collègue qui revient de Crotone, tout dépendra de sa volonté. Il pourrait être à nouveau quatrième défenseur suite au départ de Maksimovic, à voir la volonté du jeune Seba’.

KEVIN MALCUIT

Saison compliquée pour le latéral droit napolitain. Suite à son boycott par Gattuso, le natif du 92 a été prêté à la Fiorentina. Si l’aventure dans la ville de la Renaissance commence bien, le changement d’entraîneur lui aura été fatal. Un avenir au Napoli ? Maintenant que Gattuso est parti, la voie est libre pour « Carbonara » de tout donner pour postuler sur le côté droit de la défense napolitaine.

AMIN YOUNES

Fin de la première année du prêt (sur deux), et quelle saison pour Younes ! Grâce à ses belles performances avec Francfort, il a même été convoqué une première convocation avec l’Allemagne. Un avenir au Napoli ? Il sera encore en prêt la saison prochaine et Francfort dispose d’une option d’achat, difficile de le revoir un jour porté le maillot napolitain.

ARKADIUSZ MILIK

Le feuilleton du dernier mercato ! L’attaquant polonais s’amuse dans un championnat moins difficile, et ça fait plaisir de le voir heureux ! Un avenir au Napoli ? Le club marseillais dispose d’une obligation d’achat, du coup bye bye Arka !

GENNARO TUTINO

Artisan de la montée de la Salernitana en Serie A, Gennaro Tutino a connu une grosse saison. Il a démontré qu’il était bien trop fort pour la Serie B, il faut maintenant lui donner de la continuité. Un avenir au Napoli ? Il aurait sa place dans la rotation offensive napolitaine, mais le plus intelligent au vu de son âge et de sa croissance serait de le prêter en Serie A afin d’enchaîner les matchs. Pourquoi pas à la Salernitana ? Le Napoli préfèrerait cependant le prêter à un club qui ne jouera pas le maintien…

LUCA PALMIERO

Une bien belle saison pour le milieu défensif issu de la Primavera. Le napolitain de naissance a été un élément essentiel du Chievo en Serie B, participant à quasi toutes les rencontres. Enfin une saison pleine pour l’ancien coéquipier de Tutino dans nos équipes de jeunes. Un avenir au Napoli ? Il pourrait faire le nombre mais n’a pas encore le niveau requis pour un club du haut de tableau en Serie A.

AMATO CICIRETTI

L’ailier italien compte toujours plus de tatouages que de son but à son actif. Trois petits buts cette saison en Serie B avec le Chievo. Un avenir au Napoli ? Il ne s’impose pas en seconde division italienne, à 27 ans son avenir s’inscrit loin du SSC Napoli. Avec un an de contrat restant, il sera certainement vendu cet été, ou il partira libre le suivant.

GIANLUCA GAETANO

La pépite de la formation napolitaine a fini son stage d’un an et demis à la Cremonese. Après avoir fait ses premiers pas avec le maillot napolitain sous Ancelotti, l’avenir s’annonce radieux pour le jeune Gianluca. Il s’est imposé comme une valeur sûre de Serie B. Un avenir au Napoli ? Le classe 2000 a un profil très intéressant qui pourrait plaire à Spaletti dans le cadre du 4231. Il ne serait donc pas choquant de le voir dans l’effectif pour la saison qui arrive.

MICHAEL FOLORUNSHO

Le joueur formé à la Lazio a connu une bien belle année en Serie B, se hissant sur le podium des milieux de terrains les plus prolifiques devant le but. Un avenir au Napoli ? Il pourrait tout comme Gaetano profiter du 4231 et prétendre à une place dans la rotation pour la prochaine saison. Mais une deuxième saison en Serie B serait plus judicieux pour la croissance du joueur.

ZINEDINE MACHACH

L’ancien toulousain continue de faire parler de lui, pas toujours pour les bonnes raisons. Il a enfin connu une saison sportive pleine depuis qu’il est sous contrat avec le Napoli. Un avenir au Napoli ? Il n’a pas le niveau de l’équipe première, donc il devrait être à nouveau prêté, sauf si un club souhaite l’engager. Avec une seule année de contrat restante, son avenir s’annonce loin de Napoli, pari raté pour le club.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer